Jamaïque - Browns Town - Saint Ann - Aidez la Jamaïque eV Charity

Rastafarian / Patois Dictionnaire

Jamaïque - Rastafarian / Patois DictionaryBienvenue dans le dictionnaire Rastafari / Patois - Vous voyagez la prochaine fois en Jamaïque et vous ne parlez pas patois / patwah? Apprenez un peu de mots patois ici - Aimez et profitez-en! 🙂

Dictionnaire
Phrases / Proverbes
Sources

Dernière mise à jour - 10 / 02 / 17

A B D E F G H I J KL M N O P Q R S T U V W Y Z


A

: Aller en haut de la pagepréparation. à comme dans «aller dans un magasin», de l'espagnol (7)
Un GO : aux w / v. va faire, comme dans "Moi a allez lui dire" (7)
Une porte : en plein air. (5)
Accompong : n) nom du guerrier marron, capt. Accompong, frère de Cudjo; Donc nom de la ville. Du nom Twi pour la divinité suprême (7)
Ackee : n) Arbre alimentaire africain introduit à propos de 1778. De Twiankye ou Kru akee (7)
AGONIE : les sensations ressenties pendant les rapports sexuels (6)
AKS : demander (28)
ALIAS : adj. (argot urbain) dangereux, violent (7)
AMSHOUSE : pauvre maison (29)
AN : que (5)
ARMAGEDDON : la bataille finale entre les forces du bien et du mal (1)
ASHAM : n) Maïs desséché, sucré et moulu. De twiosiam (7)

BABYLON

: Aller en haut de la page1. l'établissement corrompu, le «système», l'Église et l'État 2. la police, un policier (1)
BAD : bon, génial (2)
BAIN BWAI : (Mauvais garçon) 1. se référant à un homme audacieux; un compliment 2. Celui qui a commis un crime. (grossier bwai, ruddy, baddy) (31)
mauvais état : comportement hooligans, la violence pour elle-même (1)
bafan : maladroit; maladroit (5)
Bafang : un enfant qui n'a pas appris à marcher les années 1 2-7. (5)
SAC-O-WIRE : un traître (1)
BAGGY : Slip pour une femme ou un enfant. (5)
BALMYARD : n endroit où les rites de pocomanie sont des héros, des sorts lancés ou levés (7)
BAKRA : Slavemaster blanc, ou membre de la classe dirigeante à l'époque coloniale. Étymologie populaire: «back raw» (qu'il a accordé avec un fouet.) (5)
CHAUVE-TÊTE : une personne droite; un sans dreadlocks; celui qui travaille pour babylon (2)
BAMBA YAY : de temps en temps (7)
BAMBOU : papier à rouler (1)
Bammy : une crêpe faite de manioc, après qu'elle a été râpée et pressée pour enlever le jus amer. (5)
Bandulu : bandit, criminel, un vivant par guile (1) un BIZULU BIZNESS est une raquette, une escroquerie. (5)
Bangarang : brouhaha, tumulte, désordre, dérangement. (5)
BANKRA : un grand panier, y compris le type qui pend sur les côtés d'un âne. (5)
INTERDICTIONS : des bandes; beaucoup, beaucoup, nuff, tas. (5)
BANTON : un conteur (50)
bashment : fête, danse, session (3)
MTD : papillon ou mite. La chauve-souris anglaise, le rongeur volant, est une chauve-souris-rat. (5)
BATTY : inférieur; arrière; anus. (5)
BATTYBWOY : une personne gay (6)
BEAST : un policier (1)
BOEUF : femme désirable (53)
BEENIE : petit (36)
BEX : vex (verbe), ou vexé (adjectif). (5)
BHUTTU (BUHTUH) : une personne grossière, hors de la mode, inculte Utilisation: Wey yu a go inna the deh clos? Yu fayva buttu (12)
BIG BOUT YAH : Grand et en charge. Superlatif indiquant le statut (pouvoir, célébrité, argent, talent, etc) dans un groupe social (12)
BISCUIT : une femme particulièrement attirante (46)
BISSY : noix de cola. (5)
Boops / Boopsie : Boops est un homme, souvent plus âgé, qui soutient une jeune femme; boobsie à une femme (46)
NOIR : Fumer de l'herbe. Comme si quelqu'un demandait "Vous êtes noir aujourd'hui?" Qu'est-ce que tu as fumé aujourd'hui? (14)
BLACKHEART MAN : un coquin, un voyou (38)
BLOUSE ET JUPE : exclamation commune de surprise. (29)
BLY : chance, «doit obtenir un bly», «doit avoir une chance». (4)
BOASIE : adj. fier, vaniteux, ostentatoire. Combinaison d'anglais vantard et Yoruba bosi-fier et ostentatoire (7)
BOASIN TONE : Pénis enflé ou testicules (13)
BOBO : duper. (5)
BOBO DREAD : une secte rastafarian basée sur les enseignements du prince Emanuel Edwards distingués par des coiffures turbin-like, robes blanches coulantes et vie communautaire (50)
BODE RATIONS : Bodération vient du mot déranger et c'est essentiellement ce que cela signifie. Si quelque chose est un boderation, c'est un problème. (29)
BICKY PICKNEY DE BONGY : un enfant gourmand qui a trop mangé. (29)
BOONOONOONOUS : Sens merveilleux. (13)
BOX : Pour frapper ou frapper dans le visage. (13)
BRAA : de BREDDA; frère. (5)
Braata : un petit plus; comme le 13e biscuit d'une douzaine de boulanger; ou une portion supplémentaire de nourriture. Dans les spectacles musicaux, c'est devenu le rappel. (5)
bredren : un autre homme Rastas (1)
BRINDLE : être en colère (6)
BRINKS : titre donné à un homme qui livre une femme avec de l'argent (6)
BUBU : duper. (5)
BUCKY : esclave artisanal (2) esclave (29)
BUCKY MASSA : maître sur les esclaves (29)
BUD : oiseau. (14)
BUFU-BUFU : gros, gonflé, gras; trop grand; maladroit ou lourd (5)
BUGUYAGA : une personne bâclée et sale, comme un clochard ou un clochard. (5)
BULL BUCKA : un tyran (1)
BULLA : un biscuit au sucre et à la farine de comon ou un petit gâteau rond, vendu partout en Jamaïque. (5)
BUMBA CLOT, (POUR OBTENIR) BUN : se faire tromper son conjoint ou sa fille / petit ami, se faire escroquer par quelque chose (6)
RAS CLOT, BLOOD CLOT : mots de malédiction (1)
BUCK UP : rencontrer (28)
Bumbo : inférieur; arrière. Un mot commun de malédiction, en particulier en combinaison avec CLOT (tissu), une référence aux jours avant le papier toilette. (5)
BUTOO : une personne sans classe (53)
BUN : brûler (29)
Bungo : n) racialement péjoratif. Personne brute, noire, ignorante, rustre. De haoussa bunga-bumpkin, nincompoop (7)
couchettes : frapper ou cogner contre, de "rebondir" (5)
BUNKS MI RES : attrape mon repos, fais une sieste. (5)
BWOY : Boy (13)

(THE) CAT

: Aller en haut de la pageles organes génitaux d'une femme (6)
CALLALOU : Un ragoût d'épinards. (18)
CARTE : tromper quelqu'un (6)
CESSEZ ET SEKKLE! : arrêtez tout et détendez-vous! (6)
CEPES : (n.) - barbe (35)
CERACE : une vigne omniprésente utilisée pour la tisane médicinale, et pour la baignade. Il est proverbial pour son amertume. (5)
CHA! ou CHO! : un explosif dédaigneux (1) pshaw! (2) très commun, une légère explication exprimant l'impatience, la vexation ou la déception. (5)
Chaka- CHAKA : désordonné, désordonné, désordonné. (5)
CHALICE ou CHILLUM : un tuyau pour fumer de l'herbe, généralement fabriqué à partir de coquille de noix de coco
ou CHALEWA : et tube, utilisé rituellement par Rastas (1)
CHAMPION : femme de prouesses sexuelles (53)
CHANT : (v.) - chanter, en particulier des chants culturels ou spirituels (35)
CHEAP : tout aussi bon marché, tout aussi bien. (5)
CHI CHI MAN : un homme gay (6)
Chimmy : pot de chambre. (5)
CHO : explication très commune, légère exprimant l'impatience, la contrariété ou la déception. (5)
CLAP : frapper, casser, fouler (1)
CLOT : 1. tissu, à une partie essentielle de la plupart des mots mauvais jamaïcains ,: tels que caillot bumbo, caillot rass, caillot sanguin, etc. L'essence de jurons jamaïcaine semble être la méchanceté, plutôt que la blashemy ou la sexualité Tout ce qui est caractéristique des pays métropolitains.
2. frapper ou frapper - du verbe «influencer». (5)
3. signifie littéralement un tampon utilisé (31)
COCOS DE PÂQUES : une racine comestible semblable à la pomme de terre, connue ailleurs sous le nom de taro ou eddo. Il a été apporté à la Jamaïque du Pacifique Sud. Ceci est complètement distinct du cacao, généralement appelé chocolat. (5)
CocoBay : un autre mot pour la lèpre. Les Jamaïcains l'utilisent pour décrire les conditions de la peau qui présentent des bosses, des verrues ou une apparence écailleuse. (49)
BOBINE : argent (6)
FROID I UP : humilier ou être petit (29)
VENEZ DUNG : descendre, se préparer (pour se préparer à jouer un morceau) (6)
VENEZ AIMER : à la mer comme si ressembler. (5)
CONTRÔLE : être en charge de, responsable de, posséder; prendre (1)
COO 'PON : v. (origine pas claire) Regardez! (7)
COO YAH : v. (origine pas claire) Regardez ici! (7) faites attention (17)
FONCTIONS EN COOL : habituellement utilisé à l'heure de départ (31)
COOLIE : l'épithète traditionnelle jamaïcaine pour les Indiens de l'Est. Il n'est jamais utilisé Il n'est jamais utilisé pour les Jamaïcains chinois. Habituellement coolie-man ou coolie-oman. Il n'est pas utilisé aujourd'hui dans les zones rurales. (5)
Collie : n. (argot urbain) ganja (7)
VENEZ YAH (cumyu) : viens ici. (17)
CORK UP : coincé, rempli, bondé (2)
MAÏS : 1. marijuana 2. argent 3. une balle (1)
Cotch : cotch, pour soutenir quelque chose d'autre, comme avec un bâton fourchu; équilibrer quelque chose ou le placer temporairement; pour prier quelqu'un un cotch, peut être une place sur un siège de bus occupé ou un banc; ou il peut signifier de cotch un certain temps, de rester quelque part temporairement. (5)
COTTA : un rouleau de tissu ou de la végétation placée sur le dessus de la tête pour amortir le crâne du poids d'une charge de la tête. (5)
CRABE : à part sa signification habituelle, c'est un verbe qui signifie gratter ou griffer. (5)
CRAVEN : gourmand (5)
CRAVEN CHOKE CHIKE : quelqu'un qui veut tout mais quand il l'obtient, il ne peut pas le gérer.
CREATION STEPPER : signifie que vous entrez dans et à travers Babylone sans crainte - coupez le bord, vivez sur le bord, ne craignez aucun ennemi. Regardez la justice dans les yeux et dites: Que faites-vous? »!! (29)
CRIS : croustillant; populairement utilisé pour tout ce qui est flambant neuf, élégant. (5)
CRISSARS : vif, flambant neuf (2)
CROMANTY : adj. de Corromantee, les Noirs de la Gold Coast sont considérés comme rebelles (7)
SAC CROCUS : un très grand sac fait de tissu grossier, comme de la toile de jute (10)
TRAVERSE : problèmes, vexations, procès; malchance, malheurs. (5)
CRUCIAL : sérieux, génial, "dur", "effrayé" (1)
CU : verbe, regarde! (5)
CU DEH! : regarde là! (5)
CU PAN : regarde (5)
CU YA! : regarde ici! (5)
CU YU : Dire «Regardez-vous». À la personne à laquelle vous faites référence. (14)
CUBBITCH : cupide. (5)
Cudjo : le nom du célèbre guerrier marron; mn née lundi, de Fante, Twi kudwo (7)
CULTURE : reflétant ou se rapportant aux racines, valeurs et traditions très respectées par les Rastas (1)
CUSS CUSS : une querelle ou fracas, avec beaucoup de malédiction. (5)
COUPE YAI : se couper les yeux sur quelqu'un est un moyen très courant d'exprimer du mépris ou du mépris, par exemple; l'un attire l'attention de l'autre, puis tourne délibérément ses propres yeux comme une insulte. (5)
Donc, vous pouvez couper les yeux à quelqu'un d'une manière amicale. (29)
CUTCHIE : pipe pour le smoking commun. (5)
ACY : 1. prendre soin; «Donkya», s'en moque, insouciant; «No kya» signifie peu importe, comme dans «no kya weh im doing», peu importe où il se tourne.
2. porter. (5)
cyaan : ne peut pas. (5)
CYAI : porter. (5)
CYAN : peut. (5)

D.J.

: Aller en haut de la pageune personne qui chante ou scats avec de la musique dub, parfois appelée «toasting» (2)
DAAL : pois cassés, généralement une soupe épaisse, de la cuisine indienne, de l'hindi. (5)
DADA : père (6)
DALLY : mouvement zigzag exécutif sur roues (2) ou à pied (6) pour rouler sur une bicyclette ou une moto avec un mouvement de tissage, comme quand on se faufile autour des nids de poule. (5)
DAN DADA : le plus élevé de DON'S (6)
DAN : que (5)
Darkers : lunettes de soleil (6)
taro : une grosse racine molle ressemblant à de l'igname, souvent légèrement grisâtre à la cuisson. Il est lié au coco, mais on mange la «tête» au lieu des tubercules. (5)
Dawta : une fille, une femme, une «sœur», une petite amie (1)
HOTTE MORTE : (le H est silencieux) = Un homme qui ne peut pas jouer sexuellement. Impuissant. (14) (29)
DEADERS : viande, sous-produits de viande (1)
DEESTANT : décent. (5)
DEGE ou DEGE-DEGE : adjectif, peu, maigre, maigre, seulement, comme dans une banane dege-dege deux. (5)
DEH : là (lieu) (6)
DEY : v. être, exister, comme dans «No yam no dey». De Ewe de ou Twi de - être (7)
DEY 'PON : (aux. v.) - être engagé dans une action ou une activité continue (35) littéralement «là-bas» Comme dans «it dey pon de table». (29)
DI : le (6)
DILDO MACCA : Macca ou épine dangereuse qui vous ennuiera (29)
dinki : une sorte de danse traditionnelle lors des funérailles ou «neuf nuits» («montages»); maintenant populaire parmi les écoliers. (5)
DIS ou DIS YA : ceci (6)
DJEW : comme un verbe, pleuvoir un djew; en tant que nom, djew pluie.
Cela signifie une légère pluie ou de la bruine. (5)
Dogheart : une personne qui est froide et cruelle (6)
DOKUNU : utilisé pour décrire un dessert populaire cuit dans des feuilles de bananier. Ce qu'on appelle des tirages de cravate et de bleu. (49)
DOLLY : mouvements zigzag exécutifs sur roues (2)
DON : celui qui est respecté, maître d'une situation (6)
DONKYA : de «s'en moque»; insouciant, bâclé, sans ambition, etc. (5)
DOONDOOS : à l'albinos. (5)
Downpressor : terme préféré pour l'oppresseur (1)
DOTI : «Dutty» signifie sale, saleté ou terre (19) (29)
(À) CARTE DE TIRAGE : l'acte de tromper quelqu'un (6)
DREAD : 1. une personne avec des dreadlocks
2. une idée ou une chose sérieuse
3. une situation dangereuse ou une personne
4. le "terrible pouvoir du saint"
5. Expérimentalement, «confrontation impressionnante et effrayante d'un peuple avec une identité raciale primordiale mais historiquement refusée» (1)
DREADLOCKS : 1. des cheveux qui ne sont ni peignés ni coupés 2. une personne avec des dreadlocks (1)
dready : un terme amical pour un camarade redouté (1)
DUB : une musique électronique roots, créée par une réingénierie habile et artistique des morceaux enregistrés (2)
PLAQUE DUB : Une copie préliminaire d'un disque, souvent produite exclusivement pour un système audio spécifique (voir «système audio»). (46)
CANARD-ANTS : fourmis blanches ou termites. (5)
DUKUNU : boulettes de maïs sucré bouillies dans des feuilles enveloppées. (5)
DUNDUS : à l'albinos. (5)
Dungle : n) le légendaire bidonville de West Kingston entourant une décharge, maintenant défrichée. (7): Du fumier anglais
DUNS, DUNSA : argent (1)
DUPPY : un fantôme (1)
Dutchy : marmite hollandaise, pot lourd bas à fond rond. (5)
DUTTY : sale (17)
EASE-UP : Aller en haut de la pagepardonner, éclaircir (6)
CHAQUE CUISINE ET CURRY : tout va bien, tout est pris en charge (6)

FALLA FASHIN

: Aller en haut de la pageCopycat (13)
FAS ' : être rapide avec, c'est-à-dire être impoli, impertinent, se mêler des affaires de sombody, être en avant, etc. (5)Aller en haut de la page
fassie : des plaies qui grattent l'eczéma sur la peau;
ainsi un verbe signifiant se faire couvrir de fassy en grattant. (5)
FAASTI (FIESTY) : impertinent, grossier, impudent (35)
FAYVA : favoriser, ressembler ou ressembler; «Fayva like» signifie également «il semble que». (5)
FE (FI) : l'infinitif "to" comme dans "Have fe go" (7)
«A fe» doivent (28) «fe dem» leur (28)
Ne vous sentez pas : ne vous offusquez pas, ne soyez pas désolé, ne vous inquiétez pas (1)
FENKY-FENKY : (de finicky) choosy, fier, bloqué. (5)
FENNEH : v. ressentir la détresse physique, la douleur. De Twi fene-vomir; Fante fena, être troublée; Lumba feno-to-évanoui (7)
FI (FE) : possessif. «Fi me» - «mine» (7) Peut aussi signifier «pour» ou «pour», comme dans «I ha 'fi», je dois le faire.
Yu num fi you dat = Vous ne devez pas faire cela. (12)
Fe est Fi comme moyens moyens
fi im - son
fi dem - le leur
fi vous - le vôtre
fi moi - le mien (29)
FÊTE (FAASTI) : impudent, impoli, en panne, effronté. (5)
PREMIÈRE LUMIÈRE : demain (1)
(LUI A) POISSON : une personne gay (6)
FIT : lorsqu'il est utilisé avec des fruits et légumes, cela signifie prêt à cueillir, adulte, mais pas nécessairement complètement mûr. (5) signifie également en bonne forme. ("Vous êtes en forme!") (31)
AVANT : 1. aller, passer à autre chose, mettre 2. dans le futur (1)
fronta : feuille de tabac utilisée pour rouler les herbes (1)
Fuckery : mal, injuste (6)
Plénitude, à la plénitude : complètement, absolument, totalement (1)
FONDS : L'argent (6)

GAAN UN LIT

: Aller en haut de la pageune phrase adverbiale; après un verbe aimer ou aimer, il a une signification superlative; Peut être utilisé dans n'importe quel contexte, tel que «J'adore hafu yam gaan au lit!». (5) signifie beaucoup comme aimer beaucoup (29)
Galang : aller le long. (23)
GANJA : herbe, marijuana (1)
Gansey : t-shirt, n'importe quelle chemise en tricot (2)
(TO) OBTENIR DU SEL : être contrarié, rencontrer le malheur (6)
GATES : maison, cour (1)
GÉNÉRAL : opérateur cool (1)
GI : donner (28)
GIG : toupie. (5)
GILL : unité de mesure comme pinte. (42)
Ginnal : n. filou, escroc, une figure d'Amnancy comme dans «Sunday Ginnal» - un prédicateur ou un ecclésiastique (7)
GLAMITY : les organes génitaux d'une femme (6)
GOODAS : femme de réputation impeccable (53)
GORGON : dreadlocks exceptionnelle (1) un dragon (29)
(DON) GORGON : dreadlocks exceptionnelle, une personne qui est respectée (2,6)
GRAVALICIOUS : gourmand, avare. (5)
GRINDSMAN : celui qui affiche de grandes prouesses au lit (6)
Grounation : Grande réunion à l'échelle de l'île et célébration des Rastas (1)
SOL : maison, cour (4)

HAckle

: Aller en haut de la pagepour tracasser, déranger, s'inquiéter, ennuis. En tant que nom, hackling. (5)
haffi : avoir à ... (6)
HAIL : une salutation (1)
HARBOUR SHARK : "Monsieur. «Want-All» glouton, gourmand, quelqu'un qui veut tout. (29)
DIFFICILE : excellent, compétent, habile, intransigeant (1) difficile (29)
OREILLES DURES : têtu, n'écoute pas (37)
HEETCH : démangeaisons. Beaucoup de ces mots pourraient être listés sous H, car H est ajouté à des dizaines de mots à volonté. (5)
TÊTE HOMME JANCRO : N. albinos buse (7)
HERB : la marijuana (1)
Hiez-HAAD : oreilles-dur, épais-crâne, têtu, ne voulant pas ou incapable d'entendre. (5)
Hiez : oreilles. (5)
higglers : Higglers, qui sont principalement des femmes qui achètent et vendent des biens. Certains higglers, cependant, ne font pas de voyages hors du pays pour acheter des marchandises. Le lien entre les higglers et la culture dancehall est crucial car ils constituent l'un des liens internationaux les plus forts entre la YES, l'Amérique du Nord et les Caraïbes. (16)
HITEY-TITEY : classe supérieure, haut ton, «stoosh». (5) quelqu'un qui prétend être meilleur qu'eux (29)
HOMELY : être détendu, confortable, profiter de votre maison environnante. (14)
CAPUCHE : pénis. (5)
HORTIQUE (DON) : respecté, acclamé (6)
HOT stepper : fugitif de la prison ou du tribunal des armes à feu (1)
HUSH Les Jamaïcains, "silence" est une expression d'empathie et / ou de sympathie. Le mot est utile dans de nombreuses situations différentes: telles que réconforter une personne qui est malade ou en deuil, ou avec quelqu'un sympathiser face à un problème au travail. (49)

I-DREN

: Aller en haut de la page(n.) - Rastafari mâle (35)
I-MAN : Moi, le mien, le mien (1)
I-NEY : une salutation (2)
I-REY : 1. une salutation 2. excellent, cool, le plus haut (1)
I-SHENCE : herbe (1)
I-TAL : vital, organique, naturel, sain; 1 en couleurs, rouge, vert et or (2)
I-WAH : heure ou heure (43)
I : remplace «moi», «vous», «mon»; remplace la première syllabe des mots sélectionnés (1) I and I, I&I: I, me, you and me, we (1)
Le discours rastafari vous élimine, moi nous, eux, etc., comme diviseurs et le remplace par le communal I et j'embrasse la congrégation dans l'unité avec le plus je dans un cercle infini d'inité (unité). (3)
IEZ-HAAD : oreilles-dur, épais-crâne, têtu, ne voulant pas ou incapable d'entendre. (5)
IEZ : oreilles. (5)
ILIE : adj. littéralement, «hautement», précieux, exalté, voire sacré (7)
IGNORANT : colérique, facile à vexer, énervé. (5)
INNA DI MORROWS : demain (6)
INNA : Dans le (4)
IRIE : Une salutation. excellent, cool, le plus haut (1)
adj. puissant et agréable (7)
BALLON EN FER : expression pour le chanteur qui n'a pas trouvé sa voix (54)
ISES / IZES / ISIS : louanges (11) Louanges au Tout-Puissant donné par rasta en invoquant le nom de Jah pour la force et en aidant le progrès dans la vie. (30)
ISMS et SKISMS : terme négatif désignant les systèmes classificatoires de Babylone (1)
ITES : 1. les hauteurs
2. une salutation
3. la couleur rouge (1) génial (2)
4. un autre mot pour irie. Ou vous l'utilisez pour signifier "OK" comme lorsque quelqu'un vous demande de faire quelque chose pour vous, vous répondez "Ites". (29)
IWA : certaine heure ou heure (43)

JA, JAM-DOWN

: Aller en haut de la pageJamaïque (1)
CORDE DE JACKASS : tabac cultivé, tordu dans une corde. (5)
JAH SAVOIR : Lord Knows (1)
JAH : Dieu; Probablement dérivé comme une forme raccourcie de Yahweh ou Jéhovah (1) Jah Ras Tafari, Haille Selassie, Roi des Rois, Seigneur des Seigneurs, Lion conquérant de Juda; rastas vénèrent Hailé Sélassié comme la personnification du Tout-Puissant (2)
JAMDUNG : Jamaïque, "Jam" pour appuyer sur "bouse". Référence ironique aux conditions sociales et économiques des masses (7)
JAMMIN : passer du bon temps, danser calypso / soca (6)
JANCRO : N. littéralement John Crow, buse (7)
Janga : crevettes, écrevisses. (5)
JELLY : une jeune noix de coco, pleine de gelée. (5)
JON CONNU : n. (John Canoe). Des bandes de danseurs richement masqués apparaissent autour de Noël. Ils ressemblent aux danseurs ancestraux de l'Afrique de l'Ouest, mais le ety. du mot n'est pas clair. (7)
Jook : percer ou coller, comme avec une épine ou un long bâton pointu. (5) également utilisé dans un contexte sexuel (29)
Jooks : repaire, se détendre (29)
JUGER : adjectif, vêtements ou chaussures de tous les jours ou ordinaires portés dans la cour ou dans la brousse, comme dans «judgin 'boot». Aussi comme verbe, juger, avec un sens similaire. (5)
JUU : comme un verbe, pleuvoir un juu; en tant que nom, juu rain. Cela signifie une légère pluie ou de la bruine. (5)

KABA KABA

: Aller en haut de la pagepeu fiables. un travail de mauvaise qualité ou une personne qui travaille mal. (49)
KALI; COOLY : la marijuana (1)
Kallaloo : un légume à feuilles vert foncé, très nutritif et bon marché. (5)
KASS KASS : n) querelle ou contention. De la combinaison de la malédiction anglaise ou cuss kasa-à contester verbalement (7)
KATA : un rouleau de tissu ou de la végétation placée sur le dessus de la tête pour amortir le crâne du poids d'une charge de la tête. (5)
KAYA : voir ganja (4)
KETCH UP : grappin (28) se battre (29)
Ketchy-Chuby : Cela peut être un terme sexuel signifiant que l'homme le lance et que la femme l'attrape! Cela peut aussi signifier un jeu - le jeu de la vie, comment voir à travers aujourd'hui pour rencontrer demain et tous les jeux de la vie comme dans "la vie est juste un jeu ketchy-grassouillet". (29)
KEMPS : un petit peu, une toute petite pièce, de skimps. (5)
KIN TEET : «Peau des dents» pour rire de quelqu'un ou leur donner un sourire en plastique, parfois utilisé de façon dérogatoire comme dans «Un petit kin-teet bwoy». (29)
KISS ME NECK! : exclamation commune de surprise. (5)
KISS TEET : embrasser ses dents ou se sucer les dents, c'est faire le bruit de sifflement très courant de la disparition, l'aversion, la vexation ou la déception. (5)
KOUCHIE : bol de calice ou pipe chillum (1)
Kreng-Kreng : une grille de viande à l'ancienne, accrochée au feu pour attraper la fumée. (5)
kumina : n) Danse extatique dans le but de communiquer avec les ancêtres. De Twi akom - être possédé et ana par un ancêtre (7)

LABA BALA

: Aller en haut de la pagepour discuter, donné; Gossip. (5)
Labrish : potins, bavardage. (5)
TÊTE LAGGA : Dumb agit comme si vous n'aviez pas de bon sens. Stupide. «Yu Dam Lagga Head Bud» (14)
Lambsbread : une forme de marijuana de haute qualité (1)
LARGE : respecté (6)
Éteindre : payer (28)
LEGGO BEAS ' : sauvage, désordonné, comme une bête let-go. (5)
LICK : Pour frapper (13)
licky licky- : flattant, flatteur, obséquieux. (5)
likkle : petit (29)
LILLY BIT : petit peu, minuscule. (5)
LION : une crainte juste (1) une grande âme (2)
LIKKLE PLUS : à plus tard (2)
(Trop) LIKKY-LIKKY : titre donné à ceux qui aiment manger sans nourriture (6)

MAAMA MAN

: Aller en haut de la pageune personne gay, un homme efféminé, un faible (6)
MAAS : n de maître ou massa. Maintenant libéré de son origine de classe; une forme respectueuse d'adresse à un homme plus âgé. (7) se détendre (24)
MACCA : épine, épine. dangereux. (29)
MACCA RETOUR : poisson osseux utilisé pour faire de la soupe de poisson (29)
MADDA : mère (6)
MAFIA : grands criminels (1)
MAGA DOG : bâtard (4)
MAGA : mince (2) (de maigre) (5)
Mampi : Graisse ou embonpoint (13)
fers : chaînes (11)
MOEURS : sous une lourde discipline ou punition. par exemple, lorsque Kingston a de «mauvaises manières», ils ont un couvre-feu ou appellent à quitter l'armée. (dix)
MARINA : un maillot de corps d'homme, guernesey; un style débardeur. (5)
BORDEAUX : n) des communautés de guerriers noirs libres qui ont résisté avec succès à l'hégémonie britannique au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle. Du cimmaron espagnol - indompté, sauvage (7)
MASCOT : dénotant le statut inférieur (2)
MASH IT UP : un énorme succès (1)
MASH UP, MASH DOWN : détruire (1)
MASSIVE : respecté (6), utilisé avec LARGE pour ajouter de l'emphase
MATEY : maîtresse (12)
MEK WE : Laissez-nous. (4)
MENELIK, RAS : N. Un noble éthiopien qui rallia ses troupes à l'agression italienne. Italiens vaincus à Adowa 1896 (7)
MOINES : parmi. (5)
PLUS DE TEMPS : à plus tard (1)
MR. MENTION : Parler de la ville, parler à l'origine aux femelles signifiant quelqu'un avec beaucoup de conquêtes féminines
M. T : le patron (2)
MUMU : une personne stupide ou stupide. (49)
MUS MUS : un rat (4)
MON BÉBÉ MÈRE / PÈRE : la mère / le père de mon enfant (1,6)
Myal : n) une forme de magie bénigne opsed à obeah, d'où myalman. Du sorcier Maya de Hursa, personne du pouvoir mystique. (7)

NAGAH

: Aller en haut de la pagen) péjoratif pour une personne noire (7)
NAGO : N. Yoruba personne, pratique ou langue. De la personne Ewe anago-Yoruba (7)
NAH : adv. ne veut pas. Emphatique comme dans «Me nah do that» (7)
NANA : sage-femme; nounou ou infirmière. (5)
NANNY GOAT : «Quelle douce nounou chèvre va lui courir le ventre» est un proverbe jamaïcain qui se traduit par: ce qui a bon goût à une chèvre lui ruinera le ventre. En d'autres termes - les choses qui vous semblent bonnes maintenant peuvent vous blesser plus tard ... (10)
NASH : génatalie femelle (6)
NATTY, NATTY DREAD, NATTY CONGO : 1. dreadlocks 2. une personne avec des dreadlocks (1)
nazaréen : Hébreu ancien signifiant «séparer», consacré, mis à part par choix et dévotion (1)
NICE UP : pour promouvoir et favoriser un sentiment positif. «faire plaisir à la danse» signifie faire la fête (50)
niyabinghi : 1. "mort à tous les oppresseurs noirs et blancs"
2. Guerriers d'Afrique de l'Est qui ont résisté à la domination coloniale
3. grande réunion rastafari et rassemblement spirituel
4. se référant à orthodoxe, traditionnel Rastas
5. une variété de tambours (1)
NIYAMEN : nom de Rastas se référant aux guerriers Niyabinghi d'Afrique de l'Est (1)
AUCUN CYA : peu importe, comme dans «pas de kya blessé à faire», peu importe où il se tourne. (5)
NOTCH : Don ou meilleur badman (33)
NUH : interrogatif à la fin de la phrase; littéralement, "N'est-ce pas?" (sept)
NUH NUTTIN : pas un gros problème (17)
NUH TRUE? : n'est-ce pas? (1)
NYAM : manger. (5)
(Trop) NYAMI-NYAMI : titre donné à ceux qui aiment manger de la nourriture Ils rencontrent, sans discrétion (6)
NYING'I-NYING'I : harceler, pleurnicher. (5)

O-DOKONO

: Aller en haut de la pagepain de maïs bouilli. (5)
obeah : la "science" traditionnelle africaine, relative aux questions de l'esprit et des esprits, des sorts, des divinations, des présages, des connaissances extra-sensorielles, etc. (5)
OHT FI : sur le point, au bord de la pluie, comme dans "it hoht fi rain", il est sur le point de pleuvoir, on dirait de la pluie. (5)
ONE DROP : Un motif de rythme populaire utilisé sur d'innombrables disques reggae (46)
UN AMOUR : une phrase d'adieu, expression de l'unité (1)
ONE-ONE : adjectif, un par un, donc toute petite quantité. (5)
ONGLE : seulement. (5)
PAKI : Aller en haut de la pagecalebasse, gourde. (5)
PAPAA : pawpaw, ou papaye melon. (5)
PASSA PASSA : potins (53)
Pattan : modèle, style et mode (39)
UPAT : hibou. (5)
PAYAKA : païen (11) craven, veut tout (29)
PYAKA : difficile ou malhonnête. (10)
PEEL-TÊTE : bientôt-dirigé, habituellement certains poulets ou vautours. (5)
PEENYWALLY : une sorte de grande mouche du feu, en fait un type de coléoptère volant. (5)
PEER : avocat poire. (5)
PHENSIC : JA équivalent à Tylenol, Excedrin, etc. (26)
PICKY, PICKY HEAD : brosse à cheveux (3)
PICKY-PICKY : 1. finicky ou choosy
2. D'habitude, être mal à l'aise commence à se transformer en dreadlocks. (5)
PIKNY : Pickaninny, enfant. (5)
PINDA : arachide. (5)
PIRA : un petit tabouret en bois. (5)
PITIÉ-ME-LIKL : un type de très petite fourmi rouge dont la morsure est si chaude et de longue durée qu'elle ressemble à une piqûre. (5)
POCOMANIA, POCO : renouveau chrétien, rythme rythmique distinct (2)
POLYTRICKS : la politique (par Peter Tosh) (6)
POLYTRICKSTERS : Politiciens (par Peter Tosh) (6)
PAVOT-SHOW : à partir de spectacles de marionnettes, il est utilisé dans l'idiome, tek smadi mek poppy show, ce qui signifie se moquer de quelqu'un ou les faire honte, les rendant ridicules. (5)
PUM PUM : les organes génitaux d'une femme (6)
PUNAANI ou PUNNI : les organes génitaux d'une femme (6)
PUPPALICK : somersalt. (5)
CHATTE DE CHATTE : Un mot maudit réf. à la serviette hygiénique d'une femme. (14)
PUTTIN 'LOIN : une préposition, signifiant «sauf pour» ou «sauf». (5)
PYAA-PYAA : maladif, faible; faible, sans compte. (5)
UPJ : de spew; utilisé ou dégoulinant ou suintant. (5)

QUASHIE

: Aller en haut de la pagen paysan, rustre, grossier et stupide; terme générique péjoratif racial pour les Noirs; Nom original Twi d'un garçon né un dimanche (7)
QUIPS : 1. noms (de squips) une petite pièce ou quantité.
2. verbe, l'art jamaïcain de laver les vêtements en faisant un son «squips-squips». (5)

RAATID!

: Aller en haut de la pageun juron doux commun de surprise ou de vexation, comme dans "to raatid!". Il s'agit probablement d'une permutation polie de «ras», à la «gosh» ou «diable». (5)
RAGGA : Un style de reggae qui utilise exclusivement des rythmes numériques. Un terme parfois utilisé de façon interchangeable avec le dancehall, puisque ce dernier est devenu fortement numérisé. (46)
Raggamuffin : habitant du ghetto jamaïcain (46)
RAM : complet (28)
RAM GOAT : argot pour quelqu'un qui traite avec des dames nuff (17)
CLASSEMENT : hautement respecté (1)
RAS ou RASS : derrière, croupe; un cours commun est de rassasier! ou rass clot! un titre utilisé par les rastafariens signifiant «seigneur» ou «tête». (5)
(TO) RAAS : «Vraiment?», «Merde!» (6)
RASTA, RASTAFARIAN : un disciple de Marcus Garvey qui vénère le Tout-Puissant en la personne de Hailé Sélassié
RAT-BAT : chauve-souris, le rongeur volant la nuit. (5)
CLIQUET : un couteau switchblade populaire en Jamaïque (1)
RAW : insupportablement faim (53)
RED : 1. très élevé sur l'herbe 2. couleur mulâtre (1)
YEUX ROUGES : vouloir une autre personne appartenant, envieuse. «Vous aussi les yeux rouges», ce qui signifie que vous êtes trop envieux. (14)
IBO ROUGE : une personne à la peau claire ou un mulâtre de parenté mixte, souvent utilisé de manière péjorative. (49)
Rahtid : expression de surprise, ou d'être enragé. Extrait de la Bible "tordu" (7)
RENK : 1. odeur nauséabonde, odeur nauséabonde.
2. dans le désordre, impudent, comme dans un imposteur de rang. «Yu trop renk!». (5) fête (29)
RHAATID : une exclamation de malédiction, semblable à "qu'est-ce que l'enfer" (6)
Pour rahtid -> Exclamination !!, c'est à dire Wow! une forme plus douce pour la course ... de l'excitation !! (40)
Rhygin : adj. fougueux, vigoureux, vif, passionné avec une grande vitalité et force; aussi sexuellement provocante et agressive. Probablement une forme d'anglais qui fait rage. (7) Inspiré du personnage joué par Jimmy Cliff dans le film classique jamaïcain de Perry Henzel «The Harder They Come» 1972 (57)
Rizzla : marque de papier à rouler. (3)
ROCKERS : musique reggae (1) musique reggae telle qu'elle est jouée aujourd'hui, le dernier son (2)
LES RACINES : 1. dérivé de l'expérience des gens du commun, indigènes naturels
2. une salutation
3. nom pour un camarade Rasta (1)
Roti : plats plats pan indiens. (5)
ROYAL, (RIAL) : n. progéniture d'une autre race et noir, âne en «Chiney-Rial», «coolie-rial»; humoristique comme dans "monkey-rial" (7)
RUDE BOY : un criminel, un dur, un dur (6)
RUN-DUNG : la nourriture cuite dans le jus de noix de coco, obtenue après avoir râpé la viande de noix de coco sèche et en la pressant dans l'eau, extrayant ainsi la crème de noix de coco. (5)
RUNNING BELLY : diarrhée (12)
ryal : royal. (5)

SAL'TING

: Aller en haut de la page1. cuit avec du poisson salé ou de la viande.
2. la partie du repas qui est servie avec la «nourriture» (féculents, aliments hachés).
3. par une étrange extension, l'organe féminin, souvent simplement appelé «sal». (5) la nourriture qui accompagne le riz, les pommes de terre ou les féculents; comme calalloo, poisson et sauce, sauces ou sauce (29)
SEL : adjectif, fauché, les mains vides, à court de fonds ou de nourriture, comme dans «tings salt» ou «i 'salt». (5)
SAMBO : la couleur entre le brun et le noir; Quelqu'un qui est un croisement entre un mullatto (brun) et un noir. (5)
SAMFAI MAN : trickster, conman. (5)
SHAMPATA : Sandale de bois ou caoutchouc de pneu. Span. zapato (7)
Sanfi : Un manipulateur - personne malhonnête. Une personne qui saura vous parler d'amour et d'argent. «Dam Sanfi Bitch». (14)
SANKEY : n) Chant religieux d'un ton particulièrement lugubre, chanté dans le mètre long ou commun. D'Ira David Sankey, évangéliste et hymnaliste (7)
SAPS : un faible, perdant (53)
SATA : se réjouir, méditer, rendre grâce et louer. (5)
SATTA : asseyez-vous, reposez-vous, méditez (1) détendez-vous (6)
(GO) SATTA : prétendre que vous êtes spirituel (11)
SCIENCE : obeah, sorcellerie (1)
SAVANT : Praticien occulte (2)
SCOUT : dénotant le statut inférieur (6)
Screechie : se faufiler par (6)
VIS : se renfrogner, être en colère (1)
VU : Je comprends, je suis d'accord (1)
LACS? : Comprends-tu? (6)
SHAG : le tabac séché à la maison, directement du champ. (5)
Secouez : partez sans hâte, avec désinvolture (2)
SHEG ​​(UP) : Verbe, déranger, comme dans "all sheg up", tout chaud et dérangé, ou ou gâté (au travail). (5)
THLE UP : être foiré, ruiné (6)
BERGER : n., leader du culte revivaliste; alors propriétaire du balmyard, guérisseur et prophète (7)
Shoob : pousser. (5)
SIDUNG : Asseyez-vous (6)
SIGHT? : est-ce que tu comprends? (1)
SINKL-BIBLE : l'usine aloevera. (5)
SINSEMILLA, SENSORY : variété de marijuana populaire, puissante, sans pépins et non pollinisée (1)
sinting : quelque chose. (5)
Sipple : glissante; gluant. (5)
SISTER, SISTREN : une femme, un ami, une femme Rastafariens (1)
SITTIN ' : quelque chose. (5)
SKANK : danser sur de la musique reggae (1) pour bouger avec des motifs rusés et secrets (2)
SKIL : four, comme dans «limeskil». (5)
PEAU : papier à rouler (1)
PEAU DE VOS DENTS : sourire (1) sourire en plastique (29)
SLABBA-SLABBA : gros et gros, slobby, tombant. (5)
MOU NESS : obscènes, vulgaires paroles populaires DJ chantant (4)
SLIDER TIDY : non entretenu ou en désordre (29)
SLAP WEH : génial, ou génial. (55)
Smadi : quelqu'un. (5)
SO-SO : seulement, uniquement, non accompagné. (5) faible, pâle (6)
SOFT : pas bien fait, amateur; incapable de faire face (1)
cassé, pas d'argent (2)
Soundbwoy : Ce terme est le plus souvent utilisé dans les affrontements, sur les planches dub construites pour les affrontements, et ainsi de suite. Parfois, il n'est pas utilisé de manière négative, mais la plupart du temps (17)
SOUND SYSTEM : D'énormes installations stéréo mobiles hébergées par des DJ, la Jamaïque pour accueillir des danses en plein air (46)
SPLIFF : grande cigarette de marijuana en forme de cône (1)
STAGE DE : à germer, comme de l'igname ou du coco, les rendant immangeables. (5)
STAR : terme commun d'affection, camaraderie (1)
ÉTAPE : partir, partir rapidement (1), rapidement (2)
Stoosh / STOSHUS : classe supérieure, haut ton, «hitey-titey». (5)
STRING UP : une répétition musicale (2)
STRUCTURE : corps, santé (1)
SU-SU : potins, le son de wispering. (5)
victime : une personne pauvre qui se débat pour survivre (2)
SUPM, SINTING : quelque chose (6)

TACK

: Aller en haut de la pageballe (2)
TACUMAH : n. personnage dans les contes d'Anancy. Dit être le fils de l'anancie. Twin'ticuma (7)
Takari / Tankari : compote de citrouille épicée. (5)
GRAND : long (1)
TALLOWAH : adj. robuste, fort, intrépide, physiquement capable. D'Ewe Talala (7)
TAM : laine profonde a, utilisé par Dreads pour couvrir leurs serrures (1,6)
INTERRUPTEUR TAMBRAN : N. un fléau fabriqué à partir des branches filiformes du tamarinier, tressé et huilé. Efficace et très craint entre les mains de Babylone. (7)
BRONZER ' : se tenir debout; généralement utilisé dans le sens de «être». «A so im tan», «voilà à quoi il ressemble»; «Tan deh! ou "yu tan deh!" signifie «attendez!». «Tan tedy», tenez-vous debout, signifie «tenez-vous tranquille». (5)
TARRA-Warra : une manière polie d'exprimer les mauvais mots omis, un astérisque verbal. (5)
TATA : n. père. Titre affectueux et respectueux pour un vieil homme. Fram de nombreuses langues africaines. Brebis, Ge, N'gombe (7)
TATU : un petit chapeau de chaume, souvent fait de bambou. (5)
LES DENTS : balles (2)
teif : un theif, voler (6)
LE I : (pron.) - toi, toi, le tien (35)
THRU ' : parce que (28)
PAIN GRILLÉ : (v.) - pour rapper ou chanter spontanément sur une piste de dub (35)
TOTO : gâteau de noix de coco. (5)
TOPANORIS : Personne snobby au centre-ville. (10) riche mais méchant derrière (29)
TRACE : maudire ou parler. (5)
TRANSPORTS : véhicule (1)
Tumpa : de souche, comme dans «tumpa-foot man», un homme d'un pied. (5)
Tunti : organe féminin. (5)

UNO / UNU

: Aller en haut de la pagevous tous. (5) pron. vous, pluriel. En usage proche du y'awl afro-américain. De Ibo unu, même sens (7)
UPFUL : positif, encourageant (2)
MONTÉE : positif, juste (1)
UPTOWN : les classes supérieures (1)

VANK

: Aller en haut de la page(v.) - vaincre, vaincre (35)
VEXER : se mettre en colère (1)

WUN JOUR

: Aller en haut de la pagephrase adverbiale, l'autre jour. (5)
WA MEK? : Pourquoi?
WHAFEDOO : nous devrons (faire) faire ou nous devrons nous en occuper (37)
WAKL : Wattle, un enfant de travail de bambou tissé utilisé pour faire des murs de la maison. (5)
WAGGONIST : quelqu'un qui saute sur une cause mais n'est pas fondamentalement engagé. Juste sur le trajet. (19)
Wanga BON : faim ventre. (5)
Warra Warra- : poliment omis de mauvais mots, comme «tarra-warra». (5)
WENCHMAN : une sorte de poisson, "Salut frère John, avez-vous un homme de main?" (de "Row Fisherman Row"). (dix)
QUAND ARRIVE? : que ce passe-t-il? (4)
WHATLEF : Ce qui reste (7)
ROUES : véhicule (6)
ENSEMBLE : beaucoup (1)
VIN : «Vin» apparaît dans tous les dialectes antillais, et est littéralement une corruption du «vent». Cela signifie danser, parfois de manière séduisante. (17)
Winjy : mince et maladif. (5)
WIS : vigne, liane, de withe. (5)
WOLF : un deadlocks non-rasta (2)
BOIS : pénis. (5)

YUN LAC NUH?

: Aller en haut de la pagetu sais? (1)
YA : entendez, ou ici. (5)
Yabba : un grand pot d'argile. (5)
YAGA YAGA : Argot Dancehall. un moyen de grandir un frères; pour exprimer une salutation ou attirer l'attention, c'est-à-dire yo! ou yush! vrai ami; de bonne foi; frères. (9)
YAHSO : ici (lieu) (6)
YAI : oeil. (5)
YARD : maison, ses portes (1) immeuble (2)
JEUNESSE : un enfant, un jeune homme, un homme immature (1)
yush : Yush talk est bad boy talk. Ou cela peut être une façon de dire «YO». En d'autres termes, c'est un moyen pour les garçons impolis de se saluer. (27)

ZION

: Aller en haut de la pageEthiopie, Afrique, la terre sacrée rastafarienne (1)
ZUNGU PAN : casserole de zinc. (5)

PHRASES ou PROVERBES

"Moi viens yah fi bois du lait, moi non viens yah fi compte vache!" (Livrez ce que vous avez promis, n'en parlez pas seulement!) (15) Évitez les ennuis ou les commérages. Cela signifie que je suis venu ici (quoi que vous soyez) pour ne pas me mêler de politique ou de potins. (29)

"Carry Go Bring Come" (potins) (12)

"A so im tan" (c'est ce à quoi il ressemble) "tan deh!" ou "yu tan deh!" (Attendez!) "Tan tedy", s'est tenu ferme, signifie "tenez-vous tranquille". (5)

Bunks Mi Res (attrape mon repos, fais une sieste) (5)

«Yu dam Lagga head bud» (stupide) (14)

«Quelle douce nounou chèvre va lui courir le ventre» est un proverbe jamaïcain qui se traduit par: ce qui a bon goût à une chèvre lui ruinera le ventre. En d'autres termes - les choses qui vous semblent bonnes maintenant peuvent vous blesser plus tard ... (10)

"Tek smadi mek poppy-show", ce qui signifie se moquer de quelqu'un ou lui faire honte, ce qui le rend ridicule. (5)

"Toi aussi les yeux rouges" (ce qui signifie que tu es trop envieux) (14)

Ya pas le voir? (tu sais?) (1)

"La fille est venue me prendre du vin," cela voudrait dire que la fille est venue et a dansé sur moi. (17)

“Poulet joyeux; hawk deh (est) proche », c'est un proverbe jamaïcain qui signifie simplement que chaque lueur d'espoir a son nuage sombre Même dans les moments les plus heureux, il faut encore être vigilant. (22)

"Feu de la queue d'un Mus Mus, lui tink une brise fraîche". Mettez le feu à la queue d'un rat et il pense qu'il y a une brise fraîche. Utilisé pour décrire quelqu'un ou quelque chose (le système par exemple) qui n'a aucune idée. (4) Cela caractérise la compétence délirante des classes supérieures. (22)

«Je décolore dur la nuit» J'ai fait la fête toute la nuit. (20)

«Une promesse est un réconfort pour un imbécile». (4)

«Coo pon dat bwoy», «regarde ce garçon» (17)

«Mi non, viens yah fi, entendez-vous comment un cheval est mort une graisse de vache» C'est comme dire à quelqu'un de faire tomber avec des détails non pertinents. (21) (29)

«Moi jette-moi du maïs mais moi pas d'appeler pas de volaille» Cela évoque l'image d'un fermier qui se disperse silencieusement et qui dit, en effet: «Ne vous appelez pas une poule simplement parce que vous mangez ma nourriture; Je n'ai jamais dit que j'essayais de nourrir les poulets. " C'est-à-dire: "Vous êtes celui que vous vous montrez, pas celui que vous pourriez dire que vous êtes". (21)

"Désolé pour le chien maga, le chien maga se retourne mordre". Cette métaphore s'étend très bien à toutes les manières et à toutes les sortes de bienfaisance et doit être considérée avant tout acte de charité précipité! (22) aider quelqu'un et ils ne montrent aucun signe de remerciement et peuvent même vous mépriser pour cela. (29)

"Mi jette du maïs mi, mais moi pas d'appel pas de volaille". fait référence à la technique conversationnelle consistant à lancer une déclaration provocatrice (lancer du maïs) de manière indirecte, évitant ainsi toute accusation d'insulte personnelle. (22)

«La chèvre douce nounou a le ventre qui coule». C'est une analogie de basse-cour semblable à l'herbe qui est toujours plus verte, mais beaucoup plus grossière, notant que le feuillage doux avidement recherché par la chèvre nourrice lui donne la diarrhée (ventre qui coule). C'est une façon directe d'avertir quelqu'un de la tentation. (22)

"Cock mouth kill cock" ne peut vraiment pas être développé plus loin, pas plus que le similaire "Si un poisson pouvait le garder fermé, il ne se ferait jamais prendre". (22) quelqu'un qui bavarde trop (29)

"Everyting Crash". Le sujet est le chaos social. De plus, «venir mal le matin ne peut pas venir un bon soir», et le encore plus pessimiste «le seau de tous les jours va bien, un jour le fond du seau doit tomber». (22) Mashin up de ses plans (29)

«Wanti wanti ne peut pas l'obtenir, getti getti ne le veut pas», c'est-à-dire que les démunis convoitent ce que les nantis tiennent pour acquis. (22)

«Trouble no set like rain», c'est-à-dire que contrairement au mauvais temps, on n'est souvent pas averti par des nuages ​​sombres à l'horizon. (22) rappel d'être prudent (29)

Les proverbes jamaïcains conseillent systématiquement la patience et la tolérance, comme dans la belle image «le temps plus long que la corde». L'enfant doit «ramper avant de marcher». Et rappelez-vous, "un coco remplit un panier", calmez-vous et remplissez votre panier un article à la fois. (22)

«Chaque mikkle fait un muckle» se réfère à l'économie, semblable à «un sou économisé est un sou gagné». (22)

«Pas de tasse, pas de pause, pas de café, pas de dash wey». Même si une catastrophe frappe votre maison, il est toujours possible que tout ne soit pas perdu. (22) vous ne faites pas d'histoires, il n'y aura pas de combat. (29)

«Wha eye no see, heart no bond» signifie que quelque chose de terrible pourrait arriver, mais si vous ne le voyez pas, vous n'avez pas peur. (29)

«Je viens ici pour boire du lait, je viens ici pour compter la vache». Un rappel pour faire des affaires de manière simple. (22)

"Plus le singe monte, plus il expose". Une image vraiment comique si vous avez déjà été au zoo, et réconfortante pour chacun d'entre nous dont le dos a servi de tremplin pour le succès de quelqu'un d'autre. (22)

"Une ville sur la colline ne peut pas être cachée." idem ci-dessus (29)

«Un nouveau balai nettoie, mais un vieux balai connaît chaque recoin». Une déclaration profondément spirituelle qui résume un certain nombre de situations actuelles, y compris l'état de la musique d'aujourd'hui. (22) souvent utilisé dans les relations homme et femme comme dans "votre nouvel homme buff et ting mais le vieil homme sait où il vous aime." En d'autres termes, le nouveau balai est peut-être meilleur, mais le vieux balai a des allures compréhensives! (29)

«Touriste de la terre ferme». Un Jamaïcain qui n'a jamais quitté l'île mais qui agit toujours comme un gros coup. (10) Quelqu'un qui agit topanorish et n'a rien (29)

«Aucun test cyaan». personne ne peut rivaliser avec. (24)

«Mi a-go lef aujourd'hui». "Je pars aujourd'hui" (25)

«Je suis trop dur d'aise». "Il / Elle a trop les oreilles" (25)

«Lui est badda que dem» «Pas de badda mi». «Il est pire qu'eux» «Ne me dérange pas» (25)

«Est-ce que le chien nu est dans cette cour». "Il n'y a que des chiens dans cette cour" (25)

"Pas de badda bawl im bientôt revenir". "Ne t'embête pas à pleurer, il sera bientôt de retour (25)

«Dat est fe mi bredda». "C'est mon frère" (25)

«Le mandrin a besoin de pneus neufs». «Le camion aura besoin de trois pneus neufs» (25)

"Cuyah, elle gwan comme elle gentille eee". "Regarde ça, elle agit comme si elle était si gentille" (25)

"Choble nuh nice" "Yuh ina big choble". "Le problème n'est pas gentil" "Vous avez de gros problèmes" (25)

"Avez-vous vu dat?" "A qui dat?" «Avez-vous vu cela» «Qui est-ce» (25)

"Yuh no dun encore?" "Vous n'avez pas encore fini?" (25)

"Est-ce que l'homme duppy de devoir est dweet". "Le sale fantôme le fait" (25)

"Si vous le choisissez, je vais vous frapper". "Si vous le troublez, je vais vous frapper" (25)

«Tout un dem a me fambly». "Tous sont ma famille" (25)

«Mek nous dweet». «Faisons-le» (4)

"Yuh trop fass et Facety". "Vous êtes trop curieux et frais" (25)

«Galang bout yuh business». «Parlez de vos affaires» (25)

«Mi en arrière un chapeau mi». "Mon dos me fait mal" (25)

«An a jus let nite mi dideh». «Et c'était juste la dernière fois que j'y étais» (25)

«Lef mi Nuh». "Laisse-moi tranquille." (25)

«Tek de neegle une truie de morceau de griffe». "Prenez l'aiguille et semez le morceau de tissu" (25)

«Combien yuh nyam tant». "Comment mangez-vous autant?" (25)

"Est M. Garden pickney que". "Ce sont les enfants de M. Gordon." (25)

"Mi voudrais rada que tu parles à mi" Traduction: "Je préfère que tu ne me parles pas"

"Tandy tink sey im a-go vous aide." "Restez là en pensant qu'il va vous aider." (25)

"Tek vous chronométrez un mien il bruk". "Prenez votre temps, vous pourriez le casser." (25)

«Wat a liiv an bambaie» Restes mis de côté pour manger demain (ce qui reste pour le temps). (8ème)

"Gone a Foreign" Partis à l'étranger (depuis la Jamaïque) (28)

«Like mi a go maas» chil out (24)

"Gwaan go maas" allez cool vous-même (24)

"Mi a maas a money" (ou objet), cela signifie que vous allez le ranger ou le mettre de côté (24)

"Chaque houe a dem coller un buisson." Le sens de tout ce qui est «à chacun son propre» Cela signifie littéralement que pour chaque taille de houe, il y a un bâton de cette taille dans la brousse (ou la forêt). En JA, ils utilisent des outils similaires à la houe de jardin. Ils l'utilisent pour faire une colline d'igname - nous l'utilisons pour faire un chemin.Il existe différentes tailles pour différentes tâches. Cela peut donc aussi signifier qu'il y a quelqu'un pour tout le monde. (29)

"Tan so back" (stand so back) décontracté (31)

«Un pair rumeurs ah gwan» «Ses pures rumeurs qui continuent» en d'autres termes «Ce ne sont que des rumeurs qui se propagent» (32)

«Did deh deh» «J'y étais» (34)

"Im sey dat yuh was to bring ting" "Il ou Elle a dit que vous deviez apporter la chose" (25)

"Sumody dit à mi sey que tu as parlé de mi" "Quelqu'un m'a dit que tu parlais de moi." (25)

"Unnu peut venir wid mi" "Vous pouvez tous venir avec moi." (25)

«Je suis pressé» - «Je suis pressé» (35)

«Who colt de game» - cela implique que quelqu'un a fait un faux mouvement, délibérément, pour changer le résultat du plan. Alors, qui a joué le jeu? Babylone! En d'autres termes ... pour empêcher le Dread de réussir, le poulain de Babylone le jeu, a fait un «faux» mouvement en ce qui concerne l'effroi (40)

«Pourquoi yu fe galang ainsi»? - "pourquoi devez-vous vous comporter de cette manière?" (41)

«Mek mi kibba mi bouche à rahtid» - «laisse-moi couvrir ma bouche… laisse fermer ma bouche ..» (40)

«Tea tar toe» - Tea tar toe est un jeu qui utilise trois pièces (comme des boutons ou des pierres) et pour gagner, les trois doivent être alignées et les pièces sont appelées «thé, goudron, orteil». On pourrait donc dire «Ne jouez pas avec moi» pour signifier «Ne jouez pas avec moi», etc. (29)

«Achetez le bar» - la fête se passe bien et tout l'alcool est vendu! (29)

«L'eau plus que la farine» - «le temps est dur». C'est comme si vous prépariez des boulettes et que vous aviez assez d'eau mais pas assez de farine. (29)

Johncrow feel cool breeze est un très vieux proverbe de JA qui signifie à peu près quelqu'un qui, tout comme un johncrow, saute à toute occasion pour s'attaquer à quelqu'un d'autre. Stephen Marley utilise la ligne dans "Rebel in Disguise" de l'album "Joy and Blues". (44)

Une fois la canne coupée, tout est enlevé sauf la racine brune, qui est fondamentalement inutile. Et les agents de terrain, étant pauvres, portent une sorte de bascule bon marché appelée «booga wooga». Donc, si vous voyez Miss Brown au centre-ville et qu'elle a du sucre brun partout dans son booga wooga, cela signifie qu'elle est une ouvrière de canefield. (44)

«C'est juste un pur hospice un gwaan». De la pure supercherie. (29)

«Rat une bouteille coupée». même un rat a besoin de verre brisé pour se défendre quand les temps sont vraiment difficiles (4)

"Pas d'appel alligator" longue bouche "jusqu'à ce que vous le dépassiez." (44)

"Si tu veux du bien, fais une course folle." «Cela signifie que si vous travaillez aux États-Unis ou si vous travaillez n'importe où, puis par une multitude de pluie, d'inondations ou d'hiver, vous vous allongez dans votre lit parce que vous ne voulez pas avoir le nez qui coule - vous êtes va mourir de faim. Donc, si vous voulez obtenir du bien, vous devez sortir et obtenir ce nez qui coule. Vous devez être dans le froid. Alors ton nez a couru. " (45)

«Tek mis sur toi». quand quelqu'un ne vous laissera pas seul! (29)

«Nuttin 'nah go right» - rien ne se passe dans le bon sens. (46)

“'Wan Wan coco full baskit” - Le panier peut être rempli en ajoutant un coco à la fois. Vous ne pourrez peut-être pas tout mettre en place en même temps. (Le coco est un tubercule comestible qui aide à donner du corps à un bon pot de soupe). Ne vous attendez pas à réussir du jour au lendemain. (48)

«Mi a-go lef aujourd'hui» - Je pars aujourd'hui (49)

"Lef mi nuh" - laisse-moi tranquille (49)

"La pierre que le constructeur refusera sera la pierre angulaire de la tête" - Ce que nous rejetons, nous embrassons finalement (51)

"Pound Get A Blow" - L'argent jamaïcain était autrefois des livres et quand il a été changé en dollars, la livre est morte (29)

«Inna Di Red» - Le président est centralement impliqué dans tout ou partie. Le dicton vient de l'analogie d'un œuf. (56)

"So mi go so dem" = "so mi go so den" = "so mi go so then" Cette phrase est utilisée dans les chansons reggae / dancehall et rendue populaire par l'artiste d'enregistrement Sean Paul, qu'il inclut dans plusieurs de ses chansons telles comme la chanson intitulée «Like Glue». Dans le contexte de ses chansons, cela signifie essentiellement «Alors laissez-moi vous dire ceci» OU «Alors écoutez-moi maintenant» «So mi go so» est plus largement utilisé et signifie «So I'm Like» (55)

"Chignon de papier gratuit Yuh" "Votre temps libre est écoulé!" Cette phrase est généralement utilisée en référence aux écoliers qui retournent à l'école à la fin des vacances d'été de deux mois. (49)

«Qu'est-ce que fiyu cyaa be un-fiyu» Tout ce qui est destiné à vous ne peut jamais vous être enlevé. La phrase est généralement dite à quelqu'un qui a surmonté de nombreux défis pour atteindre ses objectifs. (49)

«Mangez un aliment» C'est une expression assez récente qui est devenue très populaire. Le message de cette expression est de saisir toutes les opportunités qui se présentent à vous. (49)

«Jus buil!» (projet de loi) Cette phrase est généralement destinée à calmer une situation ou à conseiller à quelqu'un de ne pas trop s'énerver pour désamorcer une dispute. (49)

«Travaillez-moi un travail, anuh poulet moi un crétin» En termes simples, «je suis venu ici pour travailler, pas pour perdre du temps ou jouer». La phrase indique que l'orateur est sérieux au sujet de la tâche à accomplir et peut également être dit pour avertir les autres de ne pas sous-estimer leurs capacités. (49)

«Mettez des vêtements à votre argument». C'est une nouvelle expression qui est une façon de dire «faites attention à ce que vous dites» ou «montrez du respect en me parlant». (49)

"Yuh sale sale!" Quand un Jamaïcain vous appelle «sel», cela signifie que vous êtes très malchanceux. L'expression est souvent utilisée pour réagir à une série d'événements malheureux ou lorsque quelqu'un éprouve une déception majeure. (49)

"Yuh seet!" Cela se traduit littéralement par «vous le voyez», mais son sens est plus proche de «je vois». Il est utilisé comme une forme de reconnaissance pour montrer son accord avec ce qui est dit. (49) Aller en haut de la page


SOURCES

  1. Reggae International, Stephen Davis, Peter Simon, R&B, 1982
  2. KSBR 88.5 FM, Laguna Beach, CA. Document.
  3. posté sur rec.music.reggae
  4. Mike Pawka, Jammin Reggae Archives Cybrarian
  5. Comprendre Patois jamaïcain, L. Emilie Adams, Kingston
  6. Richard Dennison / Michio Ogata
  7. Glossaire de "The Harder They Come" (Bo Peterson)
  8. Norman Redington
  9. The Beat
  10. Allen Kaatz
  11. Jah Bill (William Just)
  12. Arlene Laing
  13. Jennifer G. Graham
  14. Norma Brown / Zoé Una Vella Veda
  15. Richard V. Helmbrecht
  16. Norman Stolzoff
  17. Christopher Edmonds
  18. Lisa Watson
  19. Dr. Carolyn Cooper
  20. Ras Adam
  21. Chip Platt
  22. Michael Turner d'après un article dans "The Beat"
  23. Nicky "Dread" Taylor
  24. Simrete McLean
  25. Le site Web non officiel sur la Jamaïque
  26. Paul Mowatt
  27. Carlos Culture
  28. Notes de doublure - Sortie de Blood & Fire: Jah Stitch:
    "Original Ragga Muffin", vraisemblablement Steve Barrow
  29. Clinton Fearon - Membre original des Gladiators /
    Barbara Kennedy
  30. Itations de la Jamaïque et des Rastafaris
  31. Phil «Bassy» Ajaj
  32. Karlene Rogers
  33. Dean Holland
  34. Scottie Lake
  35. Supersite de Roger Steffen
  36. Sara Gurgen
  37. Kevin Robison
  38. Christopher Durning
  39. Ronald E. Lam
  40. Trainer Adams - Rédacteur du magazine Dub Missive.
  41. Karlene Rogers
  42. Howard Henry
  43. Messian Dread
  44. Roger Steffens
  45. Bunny Wailer (lié à Roger Steffens)
  46. Reggaeblitz.com glossaire
  47. Jahworks.org
  48. Manuel jamaïcain des proverbes
  49. www.jamaicans.com
  50. The Reggae Box - Hip-O Records
  51. Robert Schoenfeld (Enregistrements Nighthawk)
  52. L'album Reggae - Roger Steffens et Peter Simon, 2007
  53. Dennis 'Jabari' Reynolds - Dictionnaire jamaïcain authentique
  54. Leonard Sweet
  55. G. McKenzie - slapweh.com
  56. Urban Dictionary
  57. Walt FJ Goodridge, le Jamaïcain en Chine

Droits d'auteur de Chris Wandel (Aidez Jamaica! EV)

Aller en haut de la page

PANIER

Besoin d'aide? Chat avec nous
Veuillez accepter notre Politique de confidentialité d'abord pour commencer une conversation.